Galeries

Ambiances

Ambiances

AMBIANCES  Une de mes photos vous plaît ? [dsm_masonry_gallery...

Becs et Plumes

Becs et Plumes

BECS ET PLUMES  Une de mes photos vous plaît ? [dsm_masonry_gallery...

Vincent Le Parc - Photographe Nature

Tapie au coeur de la rose

Dans le cadre des 10 ans du Festival Nature Ain 2022, cette photo a obtenue le 1er Prix Macro.

Prise dans mon jardin du Lot-et-Garonne, après une averse, cette araignée saltique s’était tapie au coeur de cette rose; elle m’a juste laissé le temps de lui tirer brièvement le portrait.

Retrouver l’intégralité du palmarès en suivant ce lien : cliquez ici.

Tapie au coeur de la rose

 

Dans le cadre des 10 ans du Festival Nature Ain 2022, cette photo a obtenue le 1er Prix Macro.

Prise dans mon jardin du Lot-et-Garonne, après une averse, cette araignée saltique s’était tapie au coeur de cette rose; elle m’a juste laissé le temps de lui tirer brièvement le portrait.

Retrouvez l’intégralité du palmarès en suivant ce lien : Cliquez ici. 

Photo de profil - Vincent Le Parc - Photographe Nature

Vincent Le Parc – Photographe nature

Passionné depuis ma jeunesse par la nature, j’ai toujours été à l’affût de la vie sauvage qui nous entoure.

Dans le jardin familial, lors des balades dominicales en forêt ou des randonnées en montagne pendant les vacances, j’ai appris à découvrir, observer et aimer la vie sauvage.

Très rapidement et très naturellement, la photo est devenue le moyen de fixer ces instants et de les partager.

Depuis de nombreuses années, chaque moment de liberté est l’opportunité de photographier les merveilles de la nature : paysage, oiseaux, fleurs ou insectes, tout est sujet à photo.

A 55 ans, j’ai décidé de consacrer mon temps à cette passion et de vous faire partager mes émotions au travers de mes images.

Quelle émotion de découvrir une coccinelle dont un des 7 points a la forme d’un coeur.

Quel enthousiasme de voir deux hermines jouer ensemble au hasard d’une pause lors d’une randonnée.

Quel éblouissement de figer les acrobaties aériennes d’un martinet pour pénétrer dans son nid.

Quel bonheur d’observer un écureuil «  éplucher à la chaîne » entre ses doigts des fruits de cyprès.

« Le monde ne mourra pas par manque de merveilles mais par manque d’émerveillement » disant Gilbert Keith Cherteston.

Alors, j’espère sincèrement que mes photos pourront apporter une pierre à cet édifice et feront naître l’émerveillement devant le spectacle de la nature.

@ Copyright Vincent Le Parc